Realization of two models of Rouillé camp


 

Maquette

 

Une jeune adolescente de 15 ans, Chloé Marotte, habitante de la commune de Dangé-Saint-Romain (86), a accompli dans le cadre du brevet des collèges pour son épreuve d’histoire des arts, la maquette du camp de Rouillé en allumettes. 10 615 allumettes ont été nécessaires à la construction. Cette maquette a été offerte au musée de Tercé, qui a bien voulu la prêter à l’ADEL, lors de son exposition Objets d’évasion en 2011.

 

 

 

 

 

En 2012 et 2013, Camille Brunier, âgé de 90 ans, rullicois de toujours et ancien ouvrier en menuiserie, réalise en bois la maquette du camp ainsi que les quartiers alentours à partir de ses souvenirs et documents d’archives.

Monsieur Brunier a lui-même participé à la construction du camp en 1939. Il a fait don de cette maquette à l’ADEL.

 

Inauguration de la maquette        Mr Brunier dans son atelier       Inauguration de la maquette